Quand le management du changement conduit à l’échec

Si le management stratégique est nécessaire à l’entreprise, il peut conduire à l’échec si l’approche n’est pas bonne. C’est notamment le cas si :

  • le changement est initié sans plan précis, et que le dirigeant le pilote à vue
  • l’équipe ne perçoit pas la nécessité du changement. En effet, dans ce cas, les collaborateurs suivent les ordres de la direction mais relâchent leurs efforts dès que la pression baisse.
  • la culture d’entreprise n’est pas intégrée au changement
  • les sponsors ne sont pas assez impliqués dans ce changement
  • les ressources allouées ne sont suffisantes pour mener à bien le changement
  • les acteurs du changement se dispersent, n’agissent pas de manière cohérente ou n’ont pas les compétences requises
  • la communication n’est pas préparée, ni maîtrisée et manque de cohérence
  • les réactions à l’annonce du changement n’ont pas été anticipées, et il n’a pas été démontré que les risques ont été pesés
  • les efforts sont relâchés dès les premiers signes de succès. Au contraire, consolider les changements est essentiel et si les petits succès doivent être fêtés pour motiver les collaborateurs, ceux-ci doivent être encouragés à continuer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *